Archives de Tag: boutons

Face de Pizza

Bonjour petit chamallow

Comment vas tu ?

Aujourd’hui je vais te parler de ma blessure secrète, de la croix personnelle que je porte tous les jours, de ce qui fait de ma vie un enfer. Sérieusement.

j'ai pas l'air comme çà hein

j’ai pas l’air comme çà hein

J’ai longtemps hésité. Ecrire çà, ou pas ?

Quel titre mettre ?

J’ai pensé à « pourquoi je me maquille autant », à « mon visage tout nu », ou « from spot to hot » mais finalement j’ai choisi le choc.

Pourquoi ?

Parce que c’est comme çà qu’on m’a appellée pendant tellement d’années que ce « surnom » super sympa (haha) est devenu une seconde identité.

Face. De. Pizza.

On a tous eu un pote façon calculatrice, avec plein de boutons.

Ou une copine à qui la pilule a déclenché des crises d’acné pas possible.

Moi, c’était pire. Genre vraiment. Et genre çà l’est encore.

Avant d’aller plus loin, laisse moi te dire quelques petites choses.

La première c’est que oui, je vois un dermatologue. L’acné est causée par une bactérie, et ce n’est pas mon cas. Ce n’est pas un dérèglement hormonal non plus. C’est juste du pas de bol, en ce qui me concerne. Je n’ai pas d’acné. J’ai des allergies. Des réactions extrèmes sur une peau très (trop) fragile, trop fine, qui marque vite.

Quand je me fais un tatouage ou un piercing, je cicatrise à une vitesses hallucinante. Genre en trois jours en moyenne. Mais dès que c’est un bouton…seigneur.

J’hésite encore. Je montre, je montre pas ?

Je sais que je serais jugée, à un moment ou un autre… Bon allez…

Face de PIzza je te dis

Face de PIzza je te dis

Je me démaquille tous les jours, même quand je ne suis pas maquillée, même quand je suis ivre morte.

Je n’utilise que des soins naturels, parce que dès que je change de produit je fais une allergie à ceci ou cela. Genre les trucs de supermarché, pour moi, c’est le même combat que les nettoyants super chers que tu achètes en parapharmacie ou pharmacie. Laroche-Posay et Neutrogena, dans le même panier. C’est trop agressif pour ma peau. Même les soins les plus délicats.

La seule chose qui marche, c’est le dernier combo trouvé par ma dermatologue. Quand tu verras les photos tu vas te dire « aaaaaaah mais çà marche pas !! » mais en fait, si parce que çà va déjà bien mieux.

Savon d’Alep, simple deux fois par jour, à l’eau tiède. Et on évite d’utiliser trop d’eau parce que le calcaire et moi on n’est pas copains non plus.

Rinçage à l’eau thermale.

Désinfection du visage. Soit à l’alcool à 70° modifié, soit à la biseptine, sur un coton propre.Ca pique. Mais çà marche.

Soin à l’huile fait maison. C’est à dire hydratation/réparation avec mon mélange cire’ d’abeille/huiles (argan, chanvre et olive).

Après çà, je suis toute luisante, mais au moins ma peau ne tire pas et çà peut aller.

Par contre, je sens déjà sous ma peau les prochaines catastrophes. Ca fait des bosses. Je sais que sans y toucher, sans rien faire, dans deux jours, la peau va se desquamer toute seule tout autour, çà va être rouge, à vif, çà va faire mal, et çà va s’infecter, un peu, beaucoup, pasionnément ou à la folie selon l’humeur du jour.

Pareil, je suis hyper stricte sur l’hygiène et l’entretien de mes petites affaires de maquillage. Je nettoie mon éponge à fond de teint tous les soirs et je la désinfecte. Tous les deux jours, c’est le pinceau à poudre. Je les range à l’abri, au sec, pour pas que çà se salisse tout seul pendant la nuit.

Mon fond de teint me sauve la vie.

Le Dermablend de Vichy, (teinte Opale), je suis une publicité à moi toute seule pour ce produit.

C’est le seul qui camoufle un peu l’horreur quotidienne de mon visage.

une fois mon teint et mes sourcils faits...

une fois mon teint et mes sourcils faits…

Sur les conseils de ma dermatologue, aussi, j’utilise « bi-oil » pour estomper mes cicatrices. Ca marche pas mal, même si çà ne fait qu’un mois. J’essaye de me dire qu’au moins mes cratères sont visibles moins longtemps avec çà. (Et non ce n’est pas cette huile non plus qui les provoque…). Mais c’est POUR CA que je me maquille autant. Et que j’y passe en moyenne 40 minutes chaque matin.

Tu vois, je t’assure que je prends toutes les précautions possibles. Et pourtant…

Je ne peux pas sortir de chez moi sans me maquiller (et non, ce n’est pas le fait de me maquiller non plus qui crée çà…). J’ai des sautes d’humeur quand le Chevelu vient me faire un bisou alors que je n’ai pas encore fait mon teint parce que je refuse qu’il voie çà. (bon il est adorable il me dit qu’il m’aime quand même et qu’il s’en fout, mais bon).

J’en vois des fois dans la rue, et franchement j’ai mal pour elles/eux parce que je sais ce que c’est.

J’ai çà depuis l’adolescence . C’est comme çà.

une fois tout fini, à la lumière articficielle

une fois tout fini, à la lumière articficielle

J’ai évolué dans le milieu de la danse, du maquillage et du stylisme. Trois des pires endroits pour une fille comme moi.

C’est horrible parce que l’ambiance y est toujours très « putasse ». On se jauge, on s’observe, on se fait mal. C’est la guerre. Sérieusement. J’en ai entendu des horreurs.

En cours de make up, une copine a demandé à ce que la prof me maquille moi. Justement pour qu’on apprenne tous à camoufler ce genre de choses.

« Aucune star ne débarquera jamais sur un tournage avec un visage comme çà. »

La honte.

Plus tard, j’ai eu la grand mère d’une amie qui pensait que je me droguais. Elle avait vu trop d’images d’utilisateurs de « meths » pour penser autre chose.

La honte.

Quand j’ai passé ma première soirée avec mon Chevelu, il a vu une tache sur mon visage.

« C’est quoi çà ? »

La honte.

Quand j’ai fait des photos en tant que modèle, j’ai eu droit à une réflexion du photographe.

« Avec tes cicatrices je suis obligé de mettre un filtre çà fait chier. Tu peux vraiment rien faire pour t’arranger un peu ?»

La honte.

Alors certain(e)s diront que j’en fait trop. Que je me maquille beaucoup. Que peut être si j’y attachais moins d’importance. Non, je suis désolée, moi je ne peux pas sortir comme çà. Je ne peux pas supporter mon visage. Je ne peux pas me permettre de laisser « çà » à la vue de tous.

Certaines filles y parviennent, avec un « finalement personne ne m’a regardée ». Elles sont contentes d’avoir pu sortir sans maquillage. Moi, je ne peux pas.

J’ai parfois des rémissions, des moments ou çà va à peu près. (Pas trop de calcaire, pas de vent, pas de soleil, pas de nouveautés dans ma lessive ou mes médicaments…). Cà dure deux ou trois jours.

J’en profite, je me trouve jolie.

Le pire c’est que de base je m’aime assez. Mais le #nomakeup #allnatural, c’est pas fait pour moi. Parce qu’en vrai, sous mon fond de teint, j’ai une face de pizza.

donc OUI je prends plein de photos de moi...

donc OUI je prends plein de photos de moi…

Je cherche pas la condescendance ou la compassion.

Je voudrais juste que les gens comprennent que c’est vraiment dur au quotidien. Oui je sais je ne vis pas enfermée dans une cave, je ne dois pas vendre mon cul à des touristes alors que j’ai six ans, je suis consciente de la futilité de ma souffrance. Mais elle est la quand même.

parce qu'on se rassure comme on peut

parce qu’on se rassure comme on peut

Alors si toi aussi tu as ce genre de souci, je ne peux te dire que çà: fais toi suivre, et garde espoir. Tu n’es pas seule.

Et la fée du maquillage est avec toi.


Vilaine! Tu peux pas te retenir?

Salut ma petite poule dorée!

J’espère toujours que tu vas bien.

Moi, je commence à craquer tout doucement: finalement, très peu de temps pour moi même, des problèmes avec les voisins du dessus (oui, pour eux c’est normal de sonner chez moi à minuit parce que Madame ne trouve pas ses clés dans son sac…), l’agence qui veut rien savoir…ahem.

Disons que si je pouvais, j’irais me foutre sous ma couette en attendant que çà passe. J’ai pas encore franchi la « ligne bof » (ce moment ou t’en as plus rien à fiche de ce qui peut arriver), mais j’en suis à la phase « laissez moi tranquille« .

Genre, allez, faites ce que vous voulez mais me demandez pas mon avis, foutez moi la paix quoi.

Douce rêverie, on m’embête tout le temps u_u

*mode Caliméro*

Un petit épisode dépressif, sans gravité, sans doute dû à un trop de tout. Mais rien d’important.

Bref, tout çà pour te dire, petit lapin verdoyant, je suis vilaine, je sais pas me retenir. Parce que hier, je me suis fait plaisir, un peu.

En fin de mois, je regarde un peu ce qui me reste comme sous sur mon budget prévu initial, et s’il y a un peu de marge, je m’achète quelque chose. Jamais rien de grandiose, hein, mais on fait avec ce qu’on a. Genre tiens, j’ai un budget de 20 euros/semaine pour la bouffe, et j’y ai quasi pas touché ce mois ci, cool, il me reste donc 50 euros pour me faire plaisir!

Direction donc Lush , Sephora, et Kiko histoire de.

La photo vient de leur site, comme toujours...

La photo vient de leur site, comme toujours…

Chez Sephora, je me suis ENFIN offert un pinceau blush biseauté. (de la marque Sephora, donc.)

Il faut savoir qu’en tant que maquilleuse, j’ai plus de pinceaux que je ne pourrais en user dans toute une vie, mais pas toujours adaptés à ce que je veux. Genre j’en ai trois ou quatre pour le teint, mais je n’en utilise qu’un seul. Et pour le blush, quand j’ai fait ma formation à l’école, on m’avait fait acheter un petit pinceau touffu, genre comme un pinceau à poudre normal, tout fluffy, mais surtout tout mini. Et j’avais envie d’un pinceau à blush biseauté pour ne plus galérer en mettant mon Orgasm de Nars (oui, j’ai des amis formidables, c’est un super cadeau!). Du coup, je l’ai testé ce matin, et force est de constater que çà facilite pas mal le travail. Un aller retour entre la tempe et la pommette, et bim, le boulot est fait. Formidable!

Mon autre achat chez Sephora, c’est le « Pschit magique » de Garancia.

Depuis que j’ai eu mes premiers problèmes cutanés, j’accumule les cicatrices. Genre des cercles profonds, très marqués, pas forcément dépigmentés mais bien la quand même. Ils s’atténuent avec le temps, mais il en reste beaucoup qui se voient principalement sur les photos numériques trop éclairées. Chiant quoi. Donc j’ai parlé avec ma petite conseillère préférée, tu sais, celle qu’on a toutes. Elle te connaît bien, elle sait ce que tu aimes, de temps en temps elle te glisse en exclu une info sur TA marque préférée…

bah...idem en fait!

bah…idem en fait!

Elle m’a donc gentiment conseillé d’essayer çà avant de me lancer dans un produit plus cher et plus spécifique, me disant que raffermir, affiner le grain de peau et l’aider à se renouveler serait déjà une bonne chose.

Le produit est rigolo en soi, y’a un pressoir qu’il faut activer deux fois pour avoir la dose de produit conseillé, et étaler ensuite la mousse sur le visage par effleurements. C’est assez agréable, c’est comme un nuage qui fond sur ton visage. Ensuite, tu laisses agir 30 secondes et tu rinces, matin et soir. Fastoche!

Je ne l’utilise que depuis hier, donc je ne vais pas te dire tout de suite ce qu’il donne. Par contre, la « sensation de propreté » est bien la!

L’odeur me pique un peu le nez, mais je suis tellement sensible de partout que je n’y attache plus beaucoup d’importance…

Enfin, elle m’a fait un pot d’essai pour un soin contour des yeux, le « All about Eyes Riche » de Clinique.

J’ai fait tellement d’ allergies à plein de sérums en tout genre que je ne sais plus vers quoi me tourner pour soigner ce petit bout de visage si sensible. Donc j’essaye celui la quelques jours, et je donnerais ensuite mon verdict.

Enfin, déjà, je peux te dire qu’il est vraiment « riche« , il a pas volé son nom. Dès la première application, le gonflement habituel de mes cernes a disparu, la peau est bien bien bien hydratée, les mini ridules très marquées par la sécheresse de la zone s’estompent quasi instantanément, et il ne laisse pas d’impression de « gras » quand même!

Que du bonheur!

bah oui chez eux il s'appelle Retread

bah oui chez eux il s’appelle Retread

Chez Lush, j’ai racheté mon Rafistoleur bien aimé, après shampoing sans lequel je n’aurais simplement plus de cheveux…

Il faut dire que j’adore passer dans cette boutique, même quand je n’achète rien!

Contrairement à une parfumerie, je suis « moins » agressé par les parfums, qui ne me donnent pas de migraines (ouais je sais je suis méga mal foutue comme humain…), et je trouve tout « rigolo ».

mmmmh miam! du poivre à se brosser les dents!

mmmmh miam! du poivre à se brosser les dents!

J’ai donc jeté aussi mon dévolu sur « ultra bright« , un « ethifrice » (genre un dentifrice en comprimés quoi!)

Après avoir lu pas mal d’avis sur la chose, et fumant comme un sapeur pompier un jour de congé, je me suis dit qu’un peu de blancheur supplémentaire ne me ferait pas de mal, d’autant que j’adooooooooooooore les rouges à lèvres très marqués.

Par contre, comme je l’ai lu si souvent sur le net, il y a des choses à savoir…

-pas facile de laisser la pastille contre les dents, elle a tendance à glisser et à rentrer « dans » la bouche…

une demie pastille me suffit très largement!

-il faut s’accrocher, le gout de poivre est bien la, et çà se sent! (bon, moi j’aime bien, mais je suis bizarre…)

Par contre, il est quand même sympa: je n’ai pas saigné des gencives comme çà m’arrive si souvent, j’ai l’haleine fraîche et agréable, la sensation « dents propres » reste longtemps, bref, que du bonheur!

Quand à Kiko, ma foi, pour une fois je n’ai rien trouvé. Je ne sais pas, j’étais pas motivée, j’avais envie de rien. Je me suis racheté la poudre « invisble powder« , que j’avais déjà mais presque terminée et que j’aime beaucoup.

Cette poudre fait son job. Et c'est tout ce qu'on lui demande!

Cette poudre fait son job. Et c’est tout ce qu’on lui demande!

Cette poudre fixe le maquillage sans le plâtrer (ce qui est toujours bon vu que je mets du fond de teint en dessous, donc bon…), ne se voit pas, ne sent presque rien, tient une bonne journée (mais pas une grosse journée, par contre, dommage!)…

En fait, j’ai surtout renouvelé des stocks, comme je vais faire ce soir: je dois absolument passer à la Parapharmacie acheter mes gouttes bleues!

Mais si, tu connais ce petit flacon de chez Innoxa!

ce flacon la, voyons!

ce flacon la, voyons!

Les gouttes bleues, je les aime. Déjà, je peux utiliser le produit même si je porte des lentilles, et çà, c’est cool!

Ensuite, çà réhydrate mon œil, justement asséché par le PC et par le port desdites lentilles.

Enfin, çà « nettoie » le canal lacrymal. Il faut savoir que je suis bourrée de tocs plus ou moins handicapants, et la propreté est pour moi une nécessite vitale. Genre j’ai un savon pour nettoyer mon savon. Je me lave les mains 50 fois par jour. Je désinfecte mon clavier de pc, mais genre en enlevant les touches… Une psychopathe, je te dis!

J’ai lu une fois qu’on pouvait garder des résidus de maquillage pouvant avoir jusqu’à 6 MOIS dans l’œil. SIX MOIS!

Tu te rends compte???

Moi qui suis allergique à tout, à commencer par ma propre transpiration (et le calcaire, et certains détergents, et les lessives chimiques, les déodorants avec de l’alcool  dedans, le soleil, la poussière, les moisissures, j’ai fait une fois une allergie à la salive d’un de mes mecs, je réagis au contact de certaines personnes ou de leurs vêtements,  au latex, aux piqûres d’insectes, aux crustacés/fruits de mer/certains poissons…liste non exhaustive.) (Oui, y’en a d’autres.) (Non, j’ai pas de bol) (tu te demande comment je fais pour utiliser des capotes alors que je suis allergique au latex, hein? Coquine!) (faut que je me désintoxique des parenthèses à rallonge moi…), donc, moi, qui suis allergique à tellement de trucs que j’en vois jamais le bout, t’imagines que je garde un truc comme çà dans mon oeil???

Je fais des conjonctivites si je fais pas gaffe en me maquillant et que ma poudre libre vole vers mes yeux!

Donc, j’ai acheté des gouttes bleues. Et quand je les mets, une fois mes lentilles enlevées, , j’attends un petit quart d’heure et je pchiiite de l’eau thermale sur un coton, pour le passer sur mes yeux. Et bim, çà loupe pas, même si je me suis démaquillée avec un soin infini, le coton enlève des petits filaments de maquillage (bien noir, vu que je suis une gotheuse) et bien dégeu.

Donc, faut que j’en rachète ce soir, CQFD.

Accessoirement, vu que je t’ai montré ma manucure avec Delinquent de Urban Decay, je t’informe qu’au bout de ce troisième jour, la chose tient parfaitement bien, compte tenu de mon travail (tu te demande ce que je fais, hein, haha!). Un tout petit éclat sur l’index droit, mais comme dit avec mon boulot c’est encore normal. Rien de grave quoi. Et la couleur est toujours aussi lumineuse, aucun problème à signaler. De toute façon, je l’enlève demain. Je supporte pas d’avoir le même vernis plus de 4/5 jours d’affilée!

Rien de bien transcendant donc, mais vu que je suis pas la ce week end ( je vais faire du Jeu de Rôles, passer la nuit chez une copine, et à une fête avec mon chevelu...), je me suis dit qu’à défaut de t’expliquer comment il faut appliquer son mascara, je pouvais te raconter çà!

Voila mon petit calamar à la giroflée.

J’espère que toi aussi tu peux de temps en temps te faire plaisir et surtout te ré-offrir un produit que tu aimes et qui a fait ses preuves!

Que la fée du maquillage soit avec toi!

Cadeau Bonux n°1: Ma Lyuba en train de s'endormir...

Cadeau Bonux n°1: Ma Lyuba en train de s’endormir…

Cadeau Bonux N°2: Ma Sadako qui se la pète dans un rayon de soleil.

Cadeau Bonux N°2: Ma Sadako qui se la pète dans un rayon de soleil.

T’as vu comment je suis une vraie bloggeuse beauté? J’ai DEUX chats!


Élucubrations d'une jeune idiote

Le blog du positif engagé

Smells like rock

Ici on parle culture au sens large : cinéma, série télé, littérature, musique

We're all mad about books | Blog d'une dévoreuse de livres

Chroniques littéraires | Thrillers | Polars |Science-Fiction | Fantasy

BritBrit Chérie

Avant j'étais prétentieuse, aujourd'hui je suis parfaite !

De petits maux en petits mots

La vie passionnante d'un petit papillon.

Agothtale - DIY

Cosmetique, DIY, tricot, sans gluten

louillemakeup

blog beauté maquillage sur les yeux!

MUparChloe

Sur toutes les lèvres...

Little Black Hood

- make up fairy -

The WordPress.com Blog

The latest news on WordPress.com and the WordPress community.