Archives de Tag: allergies

Face de Pizza

Bonjour petit chamallow

Comment vas tu ?

Aujourd’hui je vais te parler de ma blessure secrète, de la croix personnelle que je porte tous les jours, de ce qui fait de ma vie un enfer. Sérieusement.

j'ai pas l'air comme çà hein

j’ai pas l’air comme çà hein

J’ai longtemps hésité. Ecrire çà, ou pas ?

Quel titre mettre ?

J’ai pensé à « pourquoi je me maquille autant », à « mon visage tout nu », ou « from spot to hot » mais finalement j’ai choisi le choc.

Pourquoi ?

Parce que c’est comme çà qu’on m’a appellée pendant tellement d’années que ce « surnom » super sympa (haha) est devenu une seconde identité.

Face. De. Pizza.

On a tous eu un pote façon calculatrice, avec plein de boutons.

Ou une copine à qui la pilule a déclenché des crises d’acné pas possible.

Moi, c’était pire. Genre vraiment. Et genre çà l’est encore.

Avant d’aller plus loin, laisse moi te dire quelques petites choses.

La première c’est que oui, je vois un dermatologue. L’acné est causée par une bactérie, et ce n’est pas mon cas. Ce n’est pas un dérèglement hormonal non plus. C’est juste du pas de bol, en ce qui me concerne. Je n’ai pas d’acné. J’ai des allergies. Des réactions extrèmes sur une peau très (trop) fragile, trop fine, qui marque vite.

Quand je me fais un tatouage ou un piercing, je cicatrise à une vitesses hallucinante. Genre en trois jours en moyenne. Mais dès que c’est un bouton…seigneur.

J’hésite encore. Je montre, je montre pas ?

Je sais que je serais jugée, à un moment ou un autre… Bon allez…

Face de PIzza je te dis

Face de PIzza je te dis

Je me démaquille tous les jours, même quand je ne suis pas maquillée, même quand je suis ivre morte.

Je n’utilise que des soins naturels, parce que dès que je change de produit je fais une allergie à ceci ou cela. Genre les trucs de supermarché, pour moi, c’est le même combat que les nettoyants super chers que tu achètes en parapharmacie ou pharmacie. Laroche-Posay et Neutrogena, dans le même panier. C’est trop agressif pour ma peau. Même les soins les plus délicats.

La seule chose qui marche, c’est le dernier combo trouvé par ma dermatologue. Quand tu verras les photos tu vas te dire « aaaaaaah mais çà marche pas !! » mais en fait, si parce que çà va déjà bien mieux.

Savon d’Alep, simple deux fois par jour, à l’eau tiède. Et on évite d’utiliser trop d’eau parce que le calcaire et moi on n’est pas copains non plus.

Rinçage à l’eau thermale.

Désinfection du visage. Soit à l’alcool à 70° modifié, soit à la biseptine, sur un coton propre.Ca pique. Mais çà marche.

Soin à l’huile fait maison. C’est à dire hydratation/réparation avec mon mélange cire’ d’abeille/huiles (argan, chanvre et olive).

Après çà, je suis toute luisante, mais au moins ma peau ne tire pas et çà peut aller.

Par contre, je sens déjà sous ma peau les prochaines catastrophes. Ca fait des bosses. Je sais que sans y toucher, sans rien faire, dans deux jours, la peau va se desquamer toute seule tout autour, çà va être rouge, à vif, çà va faire mal, et çà va s’infecter, un peu, beaucoup, pasionnément ou à la folie selon l’humeur du jour.

Pareil, je suis hyper stricte sur l’hygiène et l’entretien de mes petites affaires de maquillage. Je nettoie mon éponge à fond de teint tous les soirs et je la désinfecte. Tous les deux jours, c’est le pinceau à poudre. Je les range à l’abri, au sec, pour pas que çà se salisse tout seul pendant la nuit.

Mon fond de teint me sauve la vie.

Le Dermablend de Vichy, (teinte Opale), je suis une publicité à moi toute seule pour ce produit.

C’est le seul qui camoufle un peu l’horreur quotidienne de mon visage.

une fois mon teint et mes sourcils faits...

une fois mon teint et mes sourcils faits…

Sur les conseils de ma dermatologue, aussi, j’utilise « bi-oil » pour estomper mes cicatrices. Ca marche pas mal, même si çà ne fait qu’un mois. J’essaye de me dire qu’au moins mes cratères sont visibles moins longtemps avec çà. (Et non ce n’est pas cette huile non plus qui les provoque…). Mais c’est POUR CA que je me maquille autant. Et que j’y passe en moyenne 40 minutes chaque matin.

Tu vois, je t’assure que je prends toutes les précautions possibles. Et pourtant…

Je ne peux pas sortir de chez moi sans me maquiller (et non, ce n’est pas le fait de me maquiller non plus qui crée çà…). J’ai des sautes d’humeur quand le Chevelu vient me faire un bisou alors que je n’ai pas encore fait mon teint parce que je refuse qu’il voie çà. (bon il est adorable il me dit qu’il m’aime quand même et qu’il s’en fout, mais bon).

J’en vois des fois dans la rue, et franchement j’ai mal pour elles/eux parce que je sais ce que c’est.

J’ai çà depuis l’adolescence . C’est comme çà.

une fois tout fini, à la lumière articficielle

une fois tout fini, à la lumière articficielle

J’ai évolué dans le milieu de la danse, du maquillage et du stylisme. Trois des pires endroits pour une fille comme moi.

C’est horrible parce que l’ambiance y est toujours très « putasse ». On se jauge, on s’observe, on se fait mal. C’est la guerre. Sérieusement. J’en ai entendu des horreurs.

En cours de make up, une copine a demandé à ce que la prof me maquille moi. Justement pour qu’on apprenne tous à camoufler ce genre de choses.

« Aucune star ne débarquera jamais sur un tournage avec un visage comme çà. »

La honte.

Plus tard, j’ai eu la grand mère d’une amie qui pensait que je me droguais. Elle avait vu trop d’images d’utilisateurs de « meths » pour penser autre chose.

La honte.

Quand j’ai passé ma première soirée avec mon Chevelu, il a vu une tache sur mon visage.

« C’est quoi çà ? »

La honte.

Quand j’ai fait des photos en tant que modèle, j’ai eu droit à une réflexion du photographe.

« Avec tes cicatrices je suis obligé de mettre un filtre çà fait chier. Tu peux vraiment rien faire pour t’arranger un peu ?»

La honte.

Alors certain(e)s diront que j’en fait trop. Que je me maquille beaucoup. Que peut être si j’y attachais moins d’importance. Non, je suis désolée, moi je ne peux pas sortir comme çà. Je ne peux pas supporter mon visage. Je ne peux pas me permettre de laisser « çà » à la vue de tous.

Certaines filles y parviennent, avec un « finalement personne ne m’a regardée ». Elles sont contentes d’avoir pu sortir sans maquillage. Moi, je ne peux pas.

J’ai parfois des rémissions, des moments ou çà va à peu près. (Pas trop de calcaire, pas de vent, pas de soleil, pas de nouveautés dans ma lessive ou mes médicaments…). Cà dure deux ou trois jours.

J’en profite, je me trouve jolie.

Le pire c’est que de base je m’aime assez. Mais le #nomakeup #allnatural, c’est pas fait pour moi. Parce qu’en vrai, sous mon fond de teint, j’ai une face de pizza.

donc OUI je prends plein de photos de moi...

donc OUI je prends plein de photos de moi…

Je cherche pas la condescendance ou la compassion.

Je voudrais juste que les gens comprennent que c’est vraiment dur au quotidien. Oui je sais je ne vis pas enfermée dans une cave, je ne dois pas vendre mon cul à des touristes alors que j’ai six ans, je suis consciente de la futilité de ma souffrance. Mais elle est la quand même.

parce qu'on se rassure comme on peut

parce qu’on se rassure comme on peut

Alors si toi aussi tu as ce genre de souci, je ne peux te dire que çà: fais toi suivre, et garde espoir. Tu n’es pas seule.

Et la fée du maquillage est avec toi.

Publicités

Hazel, mode d’emploi (ou comment s’en sortir avec mes allergies…)

Bonjour les Cotons (ou les pas cotons aussi d’ailleurs!)

le pollen!

le pollen!

Il fait beau, le soleil revient (grrrrrrrrrr!), mon henné me dégouline dans la nuque (trop chaud) et je me suis dit que ce serait une bonne idée de parler un peu d’un sujet particulièrement sensible:

les ALLERGIES!

un test "classique" (je sais même plus combien j'en ai eus...)

un test « classique » (je sais même plus combien j’en ai eus…)

La photo a été prise ICI et le site est assez complet!

Parce que oui, tu as du le comprendre, je fais des réactions à tout et à n’importe quoi…

En liste non exhaustive nous avons le soleil, la chaleur, ma transpiration, certains composants de maquillage, de lessives, de crèmes…le moisi, l’humidité, la poussière, certaines lentilles de contact, certains sulfates, à l’aspirine, à l’eau calcaire, aux fruits de mer…

 

Autant te dire que je fais super gaffe à tout ce que je fais/mange/mets sur ma peau!

 

D’abord, qu’est ce que c’est qu’une allergie:

 

C’est une réaction non désirée (sans blague) au contact, à l’ingestion, à l’inhalation de certains produits/composants/particules. Cela va déclencher des problèmes physiques/cutanés/respiratoires dont il est parfois très difficile de se débarrasser ensuite!

 

Justement, comment les reconnaitre?

 

Quand on a un soupçon, le mieux restera toujours, TOUJOURS d’aller voir son pharmacien et son allergologue. Le pharmacien pourra vite te dire si par exemple tel produit a tel composant qui est connu pour ses allergènes, l’allergologue pourra te le confirmer et te soigner. Et même te dire exactement à quoi tu es allergique.

atchoum!

atchoum!

 

C’est quoi les symptômes?

 

Il ne faut jamais, JAMAIS prendre à la légère une réaction « étrange »…que ce soit en make up ou autre. Je vais parler principalement de maquillage et de crèmes ici, mais sache que les réactions des allergies alimentaires ou d’inhalation sont souvent les même! Il est connu que la poussière fait éternuer, par exemple, çà ne veut pas dire que tu es allergique. Si par contre tu éternues 45 fois à la minutes en changeant de pièce, y’a moyen que ce soit plus grave.

Ca va de tout à n’importe quoi, le mieux étant d’avoir fait un bilan avec un allergologue…

Tu peux

tousser

éternuer

avoir les yeux qui pleurent

la gorge qui pique

des zones de rougeurs qui apparaissent (et pas forcément la ou tu as mis le produit, c’est sympa hein?)

des petits boutons (plaques d’eczéma, boutons d’eau, voir bubons purulents selon ta peau et l’importance de la réaction…)

des zones de dartre (plaques sèches)

des desquamations (la peau s’en va, et pèle, comme avec un coup de soleil…)

des boutons « profonds » type micro kystes, ils sont bien enterrés sous la peau, font très mal et sont tout durs

des démangeaisons insoutenables

des crises d’asthme

une intolérance soudaine à telle situation (transpirer = faire du sport, rester enfermé à la maison, sortir quand il y a du soleil…)

les yeux peuvent changer de couleur, que ce soit le blanc de l’oeil ou l’iris (si je m’expose trop au soleil, mon iris jaunit. Pas le blanc, qui lui, devient rouge. C’est sympa pour Halloween, mais c’est chiant.)

tes yeux peuvent aussi suppurer. über glam. Comme ton nez et ta gorge (toujours sympa le gros crachat dégeu du matin.)

 

Comment je fais « moi » pour savoir si c’est une allergie?

 

J’essaye de vite savoir si j’ai changé quelque chose dans mes routines (soin, lessive, bain …) 9 fois sur 10; c’est le « nouveau » truc qui va faire que…

Si tu te mouches, tu peux aussi regarder ce qu’il y a dans ton mouchoir, c’est un bon indicateur: plus c’est clair ( = c’est principalement de la flotte), plus çà a de chances d’être une réaction allergique (éternuements à répétition donc ton nez essaye de faire sortir le truc.) Plus c’est jaune, épais, voir vert, va quand même chez ton médecin, c’est souvent signe d’un foyer infectieux…

Si c’est alimentaire, le mieux, c’est de vraiment bien se connaître: ton temps de digestion (oui je sais l’article est très féminin et très glamour…), la couleur et l’odeur de tes urines, de ta transpiration…

 

Et je m’en protège comment du coup?

Je fais en sorte de limiter les risques: je liste régulièrement les « nouvelles allergies » et j’essaye toujours de trouver « le truc » qui fait que çà va pas. Par exemple, chez Clinique, j’aime leurs produits, mais certaines crèmes sont trop agressives pour ma peau. Donc je cherche à isoler (avec mon allergologue hein, pas toute seule, je suis pas chimiste!) le composant incriminé, pour l’enlever, tout simplement.

Quand je teste un produit, je fais un premier essai: dans le creux du poignet ou du coude. Ma peau est très fine et très réactive à cet endroit la, donc « en logique » j’ai très vite une sensation désagréable. Chez Sephora, mes Sephorettes préférées savent qu’il faut m’appliquer le produit et attendre les 30 premières secondes, puis 5 minutes. Si çà passe les 30 secodnes, c’est bon signe. Si au bout de 5 minutes y’a rien, je teste plus avant (= tous les jours pendant une bonne grosse semaine). Elles sont toujours impressionnées de voir ma peau devenir rouge en quelques secondes après l’application d’un produit (en même temps comme çà elles comprennent l’importance de la situation…)

Je n’ai pas d’acné à proprement parler, je n’en ai même jamais eu d’après mon dermato. Mes boutons, mes réactions, mes cicatrices seraient tous dûs à des allergies plus ou moins intenses et non décelées à temps. effectivement, depuis que je vois ce dermato la et plus un autre (Doc, si tu passes par la, MERCI!), çà va vachement mieux. J’apprends à faire la différence entre un petit comédon (kle ptit bouton riquiqui qui part tout seul en deux jours) qui est somme toute « normal » et le gros bouton allergique (au début, il se ressemblent, mais il part pas celui la, il me fait mal, il se desquame autour et quoi que je fasse, la peau se « creuse » et j’ai une cicatrice ronde et profonde, en général sur le visage.).

Par exemple, quand j’ai testé la BB crème Erborian, j’étais contente…pendant dix jours! Mais elle empêche ma peau de respirer, bloque ma transpiration en dessus (odeur un peu aigre quand je me démaquille..;attention, hein, je pue pas la mort, mais tu sens que c’est pas la même que d’habitude…je saurais pas comment t’expliquer, j’ai un nez de parfumeur donc bon…) et donc bim, boutons. Et histoire que ce soit drôle un de leur composant m’empêche de cicatriser (cool ma life!)

Donc çà reste un très bon produit que j’apprécie, mais que j’utilise avec beaucoup de parcimonie!

Je fais une confiance aveugle à certaines marques ( Avène, La Roche-Posay par exemple…) à base d’eau thermale, j’ai moins de problèmes avec elles.

Si je fais une allergie à un produit, j’en parle à mon dermato en premier. Et on fait des tests ensemble, puis il définit comment me soigner. C’est pas toujours facile et même s’il aime bien m’étudier (oh le beau cas!) il est souvent désolé de ne pas me rendre la vie plus facile. En général, je vais démaquiller la zone incriminée avec un spray d’eau thermale et des eaux florales (hamamélis et bleuet), histoire de ne pas aggraver les choses.

Pour le maquillage, si la zone est juste « rouge » je vais me maquiller « normalement » en insistant sur l’hydratation de l’endroit…un peu de « vert » pour cacher la rougeur et c’est bon. Si c’est « gonflé », j’y touche pas…Et au moment du nettoyage du visage, je vais utiliser le savon le plus doux de ma collection (Avène), pour ne pas tenter le diable.  Si c’est ouvert, boutonneux ou autre, je vais juste tartiner de cicatrisants (Cicalfate en l’occurrence ) et tant pis pour la tronche que je me paye, au moins çà ne s’étend pas. Avec une couche plus généreuse le soir…

 

Je crois que je fais une allergie, je fais quoi?

SURTOUT N’Y TOUCHE PAS!

Réfléchis à ce que tu as changé dans tes oins/make up, et regarde déjà sur le net s’il y a des précédents: produit qui chauffe, qui pique, qui gratte, qui crée des boutons. N’oublie pas que la réaction n’est pas forcément immédiate!

Essaye de voir vite un dermato, ton médecin, ton pharmacien. Histoire d’apaiser le truc même si tu peux pas le soigner tout de suite. Mais surtout ne gratte pas!

Une fois le produit détecté, essaye de voir si tu peux l’utiliser une fois de temps en temps. Sinon, bah tu le donne à une copine qui a une peau plus solide que la tienne, que veux tu que je te dise…

Encore une fois, je ne suis pas médecin. Loin de la. Je te dis comment je fais MOI, mais çà ne vaut pas un avis médical!

Voila petit chat!

Tu vois, c’est drôle d’être moi tous les jours!

Promis, le prochain article sera un peu plus glam quand même!

En attendant, que la Fée du maquillage soit avec toi!

 


Élucubrations d'une jeune idiote

Le blog du positif engagé

Smells like rock

Ici on parle culture au sens large : cinéma, série télé, littérature, musique

We're all mad about books | Blog littéraire

Mon avis sur les dernières nouveautés, les meilleurs thrillers, polars et romans de science-fiction

BritBrit Chérie

Avant j'étais prétentieuse, aujourd'hui je suis parfaite !

Une apprentie végane en Bretagne

La vie passionnante d'un petit papillon écolo

Agothtale - DIY

Une petite goth polyallergique qui crée avec des fils, du papier et des pinceaux

louillemakeup

blog beauté maquillage sur les yeux!

MUparChloe

Sur toutes les lèvres...

Little Black Hood

- make up fairy -

The WordPress.com Blog

The latest news on WordPress.com and the WordPress community.