Archives de Catégorie: Soins

Ramasse-Miettes

Bonjour petit ragondin

(oui, j’aime les ragondins)

Je voulais te faire un article pour chaque chose que j’ai à dire mais je me rends compte que ce sera difficile (timing surtout, et puis, çà ferait des articles très courts à chaque fois…) donc je te fais un méga mix façon Hazel et j’ai baptisé cette catégorie Ramasse-Miettes, parce que c’est un petit peu de tout! On attaque?

1) MERCI

Le blog a fait un bond en avant ces derniers jours, grâce à la sélection humeurs. J’ai gagné quelques abonnées, beaucoup de vues, donc je vous en remercie. Ca fait toujours plaisir de lire que ce qu’on écrit donne envie aux gens de le lire et d’y répondre. Merci aux nouvelles abonnées (je crois avoir remercié tout le monde en individuel, mais on ne sait jamais) et merci pour les commentaires. J’essaye de répondre de façon individuelle à tout le monde, mais ce n’est pas toujours évident. J’espère juste que la suite continuera à vous plaire.

2) FACE DE PIZZA – SUITE

j’ai donc commencé l’attaque de « Catastrophe cosmétique », l’utilisation de la bi-oil et un changement radical dans mon démaquillage il y a quelques temps.

Le masque de Lush à la myrtille est un vrai plaisir à utiliser et j’adore ma face de Schtroumpf. Il est agréable à porter, ne tire pas ma peau…et voila quelques résultats.

désolée pour la qualité, mais c'est le même éclairage pourri de ma salle de bains que pour l'avant...

désolée pour la qualité, mais c’est le même éclairage pourri de ma salle de bains que pour l’avant…

Comme tu peux le voir, non seulement je n’ai pas de nouvelle éruption, mais en plus, les dernières sont plus que très bien cicatrisées vu ma peau de base et le peu de temps passé

quelques rougeurs persistent...

quelques rougeurs persistent…

Plus rien à voir, comme tu peux le constater….

c'est pas encore tout parfait mais bon :D

c’est pas encore tout parfait mais bon 😀

Et comme d’habitude, je ne dis pas que c’est un remède miracle pour tout le monde et vas y achète le, je dis que sur moi, avec mon suivi chez ma dermato, on commence doucement à trouver des solutions efficaces. J’en chie à mort (désolée) depuis des années avec cette peau pourrie et je commence tout juste à m’en sortir. Ne lâche rien, continue d’espérer et de faire confiance aux professionnels de la santé, c’est le seul réel conseil que je peux donner.

Je me démaquille donc avec une éponge, achetée chez Saga (trois euros les deux), que je garde dans une boite que je laisse ouverte (parce que je ne veux pas l’enfermer humide) et que je nettoie au savon d’Alep et désinfecte avant de l’utiliser. Je me barbouille d’huile de chanvre, je frotte tout doucement en massages circulaires, j’insiste un peu sur les yeux, et je passe l’éponge pour enlever tout çà.

Ensuite, je peux me nettoyer la figure ou poser mon masque. Une vraie révolution.

3) LE BAIN

Le bain n’est pas nécessaire à mon hygiène. En revanche, il l’est à mon bien être. Le bain, c’est le moment ou je décompresse, ou je me fais plaisir.

Un pain moussant Mr Brightside, tenu quelques secondes sous le jet qui remplit la baignoire…et c’est parti pour l’orgie de mousse

Mr. Brightside après une utilisation

Mr. Brightside après une utilisation

J’adore les ballistics, mais le fait est que le pain moussant dure plus longtemps, je peux l’utiliser facilement pour trois, quatre voir cinq bains différents, alors que mon Phénix adoré par exemple ne restera qu’une seule fois (sauf les paillettes, qui vont squatter ma baignoire un bon moment).

Il fait une mousse épaisse, onctueuse, un peu orangée, et la baignoire se remplit d’une eau délicieusement colorée.

Ce soir, chez Hazel, c'est soirée mousse

Ce soir, chez Hazel, c’est soirée mousse

çà me détend à un point inimaginable. Comme tu vois, je reste fidèle à mes bougies chauffe plat et mon verre de coca… Ah la la, la vilaine consommatrice…. Mais c’est un moment « rien qu’à moi ». Je marine dans mon eau, avec mes chats, je me détends, j’oublie ce qui ne va pas.

j'aime mes jambes

j’aime mes jambes

Moi qui ai si longtemps été complexée sur mon physique pas toujours très sympa avec moi, je commence à aimer très fort mes jambes. J’apprends à les mettre en valeur. Je sais que Cristina Cordula me dirait que le legging c’est interdit ma chérie, mais je me sens jolie dedans. J’en ai plein, l’avantage d’avoir plein de fringues c’est que quand tu veux changer, tu fais un tour dans les friperies et tu repars sans vêtements mais avec des sous pour en acheter des nouveaux.

Cà, et les collants fantaisie, sous un short en jean très court, et bim, je suis heureuse.

je garde mes collants troués. Pour aller avec mes jeans troués. CQFD

je garde mes collants troués. Pour aller avec mes jeans troués. CQFD

j’aime les styles grunges, punks et goths. Donc forcément, je mélange le tout.

Prêtresse du non style et du mash up vestimentaire, je fais mon petit mix tous les jours et je suis bonheur quand je vois des fringues noires avec des taches et des trous.

genre la collection H&M

genre la collection H&M

J’aime ma façon de m’habiller même si des fois je me dis qu’à trente ans… enfin bon, je fais ce que je veux, na!

mais bon je porte aussi des trucs sans trous hein

mais bon je porte aussi des trucs sans trous hein

Tu vois, petit lapin, amoureuse de mes jambes je te dis!

Bon allez, je te laisse pour cette fois.

Merci encore à toutes et plein d’amour (j’ai du bouffer de l’ecstasy, j’aime tout le monde aujourd’hui!)

Que la fée du maquillage soit avec toi!


Face de Pizza

Bonjour petit chamallow

Comment vas tu ?

Aujourd’hui je vais te parler de ma blessure secrète, de la croix personnelle que je porte tous les jours, de ce qui fait de ma vie un enfer. Sérieusement.

j'ai pas l'air comme çà hein

j’ai pas l’air comme çà hein

J’ai longtemps hésité. Ecrire çà, ou pas ?

Quel titre mettre ?

J’ai pensé à « pourquoi je me maquille autant », à « mon visage tout nu », ou « from spot to hot » mais finalement j’ai choisi le choc.

Pourquoi ?

Parce que c’est comme çà qu’on m’a appellée pendant tellement d’années que ce « surnom » super sympa (haha) est devenu une seconde identité.

Face. De. Pizza.

On a tous eu un pote façon calculatrice, avec plein de boutons.

Ou une copine à qui la pilule a déclenché des crises d’acné pas possible.

Moi, c’était pire. Genre vraiment. Et genre çà l’est encore.

Avant d’aller plus loin, laisse moi te dire quelques petites choses.

La première c’est que oui, je vois un dermatologue. L’acné est causée par une bactérie, et ce n’est pas mon cas. Ce n’est pas un dérèglement hormonal non plus. C’est juste du pas de bol, en ce qui me concerne. Je n’ai pas d’acné. J’ai des allergies. Des réactions extrèmes sur une peau très (trop) fragile, trop fine, qui marque vite.

Quand je me fais un tatouage ou un piercing, je cicatrise à une vitesses hallucinante. Genre en trois jours en moyenne. Mais dès que c’est un bouton…seigneur.

J’hésite encore. Je montre, je montre pas ?

Je sais que je serais jugée, à un moment ou un autre… Bon allez…

Face de PIzza je te dis

Face de PIzza je te dis

Je me démaquille tous les jours, même quand je ne suis pas maquillée, même quand je suis ivre morte.

Je n’utilise que des soins naturels, parce que dès que je change de produit je fais une allergie à ceci ou cela. Genre les trucs de supermarché, pour moi, c’est le même combat que les nettoyants super chers que tu achètes en parapharmacie ou pharmacie. Laroche-Posay et Neutrogena, dans le même panier. C’est trop agressif pour ma peau. Même les soins les plus délicats.

La seule chose qui marche, c’est le dernier combo trouvé par ma dermatologue. Quand tu verras les photos tu vas te dire « aaaaaaah mais çà marche pas !! » mais en fait, si parce que çà va déjà bien mieux.

Savon d’Alep, simple deux fois par jour, à l’eau tiède. Et on évite d’utiliser trop d’eau parce que le calcaire et moi on n’est pas copains non plus.

Rinçage à l’eau thermale.

Désinfection du visage. Soit à l’alcool à 70° modifié, soit à la biseptine, sur un coton propre.Ca pique. Mais çà marche.

Soin à l’huile fait maison. C’est à dire hydratation/réparation avec mon mélange cire’ d’abeille/huiles (argan, chanvre et olive).

Après çà, je suis toute luisante, mais au moins ma peau ne tire pas et çà peut aller.

Par contre, je sens déjà sous ma peau les prochaines catastrophes. Ca fait des bosses. Je sais que sans y toucher, sans rien faire, dans deux jours, la peau va se desquamer toute seule tout autour, çà va être rouge, à vif, çà va faire mal, et çà va s’infecter, un peu, beaucoup, pasionnément ou à la folie selon l’humeur du jour.

Pareil, je suis hyper stricte sur l’hygiène et l’entretien de mes petites affaires de maquillage. Je nettoie mon éponge à fond de teint tous les soirs et je la désinfecte. Tous les deux jours, c’est le pinceau à poudre. Je les range à l’abri, au sec, pour pas que çà se salisse tout seul pendant la nuit.

Mon fond de teint me sauve la vie.

Le Dermablend de Vichy, (teinte Opale), je suis une publicité à moi toute seule pour ce produit.

C’est le seul qui camoufle un peu l’horreur quotidienne de mon visage.

une fois mon teint et mes sourcils faits...

une fois mon teint et mes sourcils faits…

Sur les conseils de ma dermatologue, aussi, j’utilise « bi-oil » pour estomper mes cicatrices. Ca marche pas mal, même si çà ne fait qu’un mois. J’essaye de me dire qu’au moins mes cratères sont visibles moins longtemps avec çà. (Et non ce n’est pas cette huile non plus qui les provoque…). Mais c’est POUR CA que je me maquille autant. Et que j’y passe en moyenne 40 minutes chaque matin.

Tu vois, je t’assure que je prends toutes les précautions possibles. Et pourtant…

Je ne peux pas sortir de chez moi sans me maquiller (et non, ce n’est pas le fait de me maquiller non plus qui crée çà…). J’ai des sautes d’humeur quand le Chevelu vient me faire un bisou alors que je n’ai pas encore fait mon teint parce que je refuse qu’il voie çà. (bon il est adorable il me dit qu’il m’aime quand même et qu’il s’en fout, mais bon).

J’en vois des fois dans la rue, et franchement j’ai mal pour elles/eux parce que je sais ce que c’est.

J’ai çà depuis l’adolescence . C’est comme çà.

une fois tout fini, à la lumière articficielle

une fois tout fini, à la lumière articficielle

J’ai évolué dans le milieu de la danse, du maquillage et du stylisme. Trois des pires endroits pour une fille comme moi.

C’est horrible parce que l’ambiance y est toujours très « putasse ». On se jauge, on s’observe, on se fait mal. C’est la guerre. Sérieusement. J’en ai entendu des horreurs.

En cours de make up, une copine a demandé à ce que la prof me maquille moi. Justement pour qu’on apprenne tous à camoufler ce genre de choses.

« Aucune star ne débarquera jamais sur un tournage avec un visage comme çà. »

La honte.

Plus tard, j’ai eu la grand mère d’une amie qui pensait que je me droguais. Elle avait vu trop d’images d’utilisateurs de « meths » pour penser autre chose.

La honte.

Quand j’ai passé ma première soirée avec mon Chevelu, il a vu une tache sur mon visage.

« C’est quoi çà ? »

La honte.

Quand j’ai fait des photos en tant que modèle, j’ai eu droit à une réflexion du photographe.

« Avec tes cicatrices je suis obligé de mettre un filtre çà fait chier. Tu peux vraiment rien faire pour t’arranger un peu ?»

La honte.

Alors certain(e)s diront que j’en fait trop. Que je me maquille beaucoup. Que peut être si j’y attachais moins d’importance. Non, je suis désolée, moi je ne peux pas sortir comme çà. Je ne peux pas supporter mon visage. Je ne peux pas me permettre de laisser « çà » à la vue de tous.

Certaines filles y parviennent, avec un « finalement personne ne m’a regardée ». Elles sont contentes d’avoir pu sortir sans maquillage. Moi, je ne peux pas.

J’ai parfois des rémissions, des moments ou çà va à peu près. (Pas trop de calcaire, pas de vent, pas de soleil, pas de nouveautés dans ma lessive ou mes médicaments…). Cà dure deux ou trois jours.

J’en profite, je me trouve jolie.

Le pire c’est que de base je m’aime assez. Mais le #nomakeup #allnatural, c’est pas fait pour moi. Parce qu’en vrai, sous mon fond de teint, j’ai une face de pizza.

donc OUI je prends plein de photos de moi...

donc OUI je prends plein de photos de moi…

Je cherche pas la condescendance ou la compassion.

Je voudrais juste que les gens comprennent que c’est vraiment dur au quotidien. Oui je sais je ne vis pas enfermée dans une cave, je ne dois pas vendre mon cul à des touristes alors que j’ai six ans, je suis consciente de la futilité de ma souffrance. Mais elle est la quand même.

parce qu'on se rassure comme on peut

parce qu’on se rassure comme on peut

Alors si toi aussi tu as ce genre de souci, je ne peux te dire que çà: fais toi suivre, et garde espoir. Tu n’es pas seule.

Et la fée du maquillage est avec toi.


Élucubrations d'une jeune idiote

Le blog du positif engagé

Smells like rock

Le blog culture & lifestyle le plus rock'n'roll de la blogosphère !

C'est l'heure du thriller

Les chroniques littéraires d'Izzy readeuse

BritBrit Chérie

Avant j'étais prétentieuse, aujourd'hui je suis parfaite !

Les Mots de Kiara

La vie d'un petit papillon écolo, féministe, végane... en Bretagne !

Agothtale - DIY

Avec des fils, du papier et des pinceaux

louillemakeup

blog beauté maquillage sur les yeux!

MUparChloe

Sur toutes les lèvres...

Little Black Hood

- make up fairy -

The WordPress.com Blog

The latest news on WordPress.com and the WordPress community.