Face de Pizza

Bonjour petit chamallow

Comment vas tu ?

Aujourd’hui je vais te parler de ma blessure secrète, de la croix personnelle que je porte tous les jours, de ce qui fait de ma vie un enfer. Sérieusement.

j'ai pas l'air comme çà hein

j’ai pas l’air comme çà hein

J’ai longtemps hésité. Ecrire çà, ou pas ?

Quel titre mettre ?

J’ai pensé à « pourquoi je me maquille autant », à « mon visage tout nu », ou « from spot to hot » mais finalement j’ai choisi le choc.

Pourquoi ?

Parce que c’est comme çà qu’on m’a appellée pendant tellement d’années que ce « surnom » super sympa (haha) est devenu une seconde identité.

Face. De. Pizza.

On a tous eu un pote façon calculatrice, avec plein de boutons.

Ou une copine à qui la pilule a déclenché des crises d’acné pas possible.

Moi, c’était pire. Genre vraiment. Et genre çà l’est encore.

Avant d’aller plus loin, laisse moi te dire quelques petites choses.

La première c’est que oui, je vois un dermatologue. L’acné est causée par une bactérie, et ce n’est pas mon cas. Ce n’est pas un dérèglement hormonal non plus. C’est juste du pas de bol, en ce qui me concerne. Je n’ai pas d’acné. J’ai des allergies. Des réactions extrèmes sur une peau très (trop) fragile, trop fine, qui marque vite.

Quand je me fais un tatouage ou un piercing, je cicatrise à une vitesses hallucinante. Genre en trois jours en moyenne. Mais dès que c’est un bouton…seigneur.

J’hésite encore. Je montre, je montre pas ?

Je sais que je serais jugée, à un moment ou un autre… Bon allez…

Face de PIzza je te dis

Face de PIzza je te dis

Je me démaquille tous les jours, même quand je ne suis pas maquillée, même quand je suis ivre morte.

Je n’utilise que des soins naturels, parce que dès que je change de produit je fais une allergie à ceci ou cela. Genre les trucs de supermarché, pour moi, c’est le même combat que les nettoyants super chers que tu achètes en parapharmacie ou pharmacie. Laroche-Posay et Neutrogena, dans le même panier. C’est trop agressif pour ma peau. Même les soins les plus délicats.

La seule chose qui marche, c’est le dernier combo trouvé par ma dermatologue. Quand tu verras les photos tu vas te dire « aaaaaaah mais çà marche pas !! » mais en fait, si parce que çà va déjà bien mieux.

Savon d’Alep, simple deux fois par jour, à l’eau tiède. Et on évite d’utiliser trop d’eau parce que le calcaire et moi on n’est pas copains non plus.

Rinçage à l’eau thermale.

Désinfection du visage. Soit à l’alcool à 70° modifié, soit à la biseptine, sur un coton propre.Ca pique. Mais çà marche.

Soin à l’huile fait maison. C’est à dire hydratation/réparation avec mon mélange cire’ d’abeille/huiles (argan, chanvre et olive).

Après çà, je suis toute luisante, mais au moins ma peau ne tire pas et çà peut aller.

Par contre, je sens déjà sous ma peau les prochaines catastrophes. Ca fait des bosses. Je sais que sans y toucher, sans rien faire, dans deux jours, la peau va se desquamer toute seule tout autour, çà va être rouge, à vif, çà va faire mal, et çà va s’infecter, un peu, beaucoup, pasionnément ou à la folie selon l’humeur du jour.

Pareil, je suis hyper stricte sur l’hygiène et l’entretien de mes petites affaires de maquillage. Je nettoie mon éponge à fond de teint tous les soirs et je la désinfecte. Tous les deux jours, c’est le pinceau à poudre. Je les range à l’abri, au sec, pour pas que çà se salisse tout seul pendant la nuit.

Mon fond de teint me sauve la vie.

Le Dermablend de Vichy, (teinte Opale), je suis une publicité à moi toute seule pour ce produit.

C’est le seul qui camoufle un peu l’horreur quotidienne de mon visage.

une fois mon teint et mes sourcils faits...

une fois mon teint et mes sourcils faits…

Sur les conseils de ma dermatologue, aussi, j’utilise « bi-oil » pour estomper mes cicatrices. Ca marche pas mal, même si çà ne fait qu’un mois. J’essaye de me dire qu’au moins mes cratères sont visibles moins longtemps avec çà. (Et non ce n’est pas cette huile non plus qui les provoque…). Mais c’est POUR CA que je me maquille autant. Et que j’y passe en moyenne 40 minutes chaque matin.

Tu vois, je t’assure que je prends toutes les précautions possibles. Et pourtant…

Je ne peux pas sortir de chez moi sans me maquiller (et non, ce n’est pas le fait de me maquiller non plus qui crée çà…). J’ai des sautes d’humeur quand le Chevelu vient me faire un bisou alors que je n’ai pas encore fait mon teint parce que je refuse qu’il voie çà. (bon il est adorable il me dit qu’il m’aime quand même et qu’il s’en fout, mais bon).

J’en vois des fois dans la rue, et franchement j’ai mal pour elles/eux parce que je sais ce que c’est.

J’ai çà depuis l’adolescence . C’est comme çà.

une fois tout fini, à la lumière articficielle

une fois tout fini, à la lumière articficielle

J’ai évolué dans le milieu de la danse, du maquillage et du stylisme. Trois des pires endroits pour une fille comme moi.

C’est horrible parce que l’ambiance y est toujours très « putasse ». On se jauge, on s’observe, on se fait mal. C’est la guerre. Sérieusement. J’en ai entendu des horreurs.

En cours de make up, une copine a demandé à ce que la prof me maquille moi. Justement pour qu’on apprenne tous à camoufler ce genre de choses.

« Aucune star ne débarquera jamais sur un tournage avec un visage comme çà. »

La honte.

Plus tard, j’ai eu la grand mère d’une amie qui pensait que je me droguais. Elle avait vu trop d’images d’utilisateurs de « meths » pour penser autre chose.

La honte.

Quand j’ai passé ma première soirée avec mon Chevelu, il a vu une tache sur mon visage.

« C’est quoi çà ? »

La honte.

Quand j’ai fait des photos en tant que modèle, j’ai eu droit à une réflexion du photographe.

« Avec tes cicatrices je suis obligé de mettre un filtre çà fait chier. Tu peux vraiment rien faire pour t’arranger un peu ?»

La honte.

Alors certain(e)s diront que j’en fait trop. Que je me maquille beaucoup. Que peut être si j’y attachais moins d’importance. Non, je suis désolée, moi je ne peux pas sortir comme çà. Je ne peux pas supporter mon visage. Je ne peux pas me permettre de laisser « çà » à la vue de tous.

Certaines filles y parviennent, avec un « finalement personne ne m’a regardée ». Elles sont contentes d’avoir pu sortir sans maquillage. Moi, je ne peux pas.

J’ai parfois des rémissions, des moments ou çà va à peu près. (Pas trop de calcaire, pas de vent, pas de soleil, pas de nouveautés dans ma lessive ou mes médicaments…). Cà dure deux ou trois jours.

J’en profite, je me trouve jolie.

Le pire c’est que de base je m’aime assez. Mais le #nomakeup #allnatural, c’est pas fait pour moi. Parce qu’en vrai, sous mon fond de teint, j’ai une face de pizza.

donc OUI je prends plein de photos de moi...

donc OUI je prends plein de photos de moi…

Je cherche pas la condescendance ou la compassion.

Je voudrais juste que les gens comprennent que c’est vraiment dur au quotidien. Oui je sais je ne vis pas enfermée dans une cave, je ne dois pas vendre mon cul à des touristes alors que j’ai six ans, je suis consciente de la futilité de ma souffrance. Mais elle est la quand même.

parce qu'on se rassure comme on peut

parce qu’on se rassure comme on peut

Alors si toi aussi tu as ce genre de souci, je ne peux te dire que çà: fais toi suivre, et garde espoir. Tu n’es pas seule.

Et la fée du maquillage est avec toi.

Publicités

22 responses to “Face de Pizza

  • Bettasplendens

    Mon copain a à peu près la même chose, peau hypersensible et réactions à gogo, du coup j’imagine bien comme ça doit pas être facile (surtout dans un milieu aussi basé sur l’apparence que le maquillage).
    Bon courage avec ta peau qui te fait des misères, en tout cas =)

    • hazellbh

      L’embêtant ce sont surtout les gens qui ne comprennent pas que oui, on fait tout ce qu’on peut, non, on ne veut pas un nouveau dermato, non, ce n’est pas la bière/le chocolat qui fait çà etc etc… bon courage à ton chéri aussi, et des bisous 🙂

  • Ashe

    Oui c’est lourd les gens qui te donnent des tonnes de conseils… comme si t’etais pas au courant… En tous les cas, t’es belle, avec ou sans maquillage, et t’es belle parce que ton âme est belle. Des bisous.

    • hazellbh

      oooh t’es un amour toi, mon petit flocon adoré 😀
      oui y’a ce petit coté « heu t’as vu que t’as des problèmes de peau? » (ah bah non j’avais pas remarqué, HEUREUSEMENT que t’es la pour me le dire hein!!)
      t’es un ange. Je t’adore ❤

  • Cari

    Je comprend que ton visage te complexe. En plus, les réflexions des autres n’aident pas a se construire. (je n’ai pas de problèmes avec mon visage mais dès que t’es un peu différent c’est sur toi qu’on s’acharne, je connais)

    certes tu ne « vend pas ton cul à des touristes » mais je pense qu’il ne faut pas comparer ses souffrances. La ce sont les tiennent ici et maintenant. Et tu as bien le droit de les exprimer.

    Par contre, je confirme, t’es une pub a toi toute seule pour le fond de teint! (heu, c’est pas une critique, hein 😉 )

    Je voulais te faire un commentaire plein de sagesse mais je crois que c’est un peu rapé…

    Par contre j’entends bien ta souffrance derrière tes mots.

    • hazellbh

      Coucou Cari 🙂
      haha t’en fais pas je le prends pas mal, loin de la. Au contraire je me dis que çà souligne bien à quel point je suis douée (haha)
      Mais merci ❤
      c'est jamais facile de "quantifier" ce qui ne va pas, et souvent je me sens très débile de ne pas vouloir sortir "à cause de çà" alors qu'il y a tellement pire… bref, c'est adorable, merci ^^

  • Cathy

    Ho que je compatis… Lors de mon école de make-up, ma peau s’est transformée en usine à boutons. Moche, douloureux… et dans ce milieu, ça n’aide pas. Avantage, j’étais la seule de ma classe à accepter de maquiller des modèles boutonneux, et au moins je maîtrise la technique. Mais c’est clairement des milieux où c’est difficile, j’ai eu des remarques très dures.. mais aussi maquillé beaucoup de monde par la suite avec ce type de soucis, on se sent moins seule.
    Il m’a fallu quasi 8 ans pour en venir à bout (tout est relatif), mais les cicatrices, ce sera à vie… pour ma part, c’était les allergies aussi, j’ai mis un temps fou à trouver les allergies alimentaires et les allergies de contact qui provoquaient ça.
    Comme dit plus haut, on sait bien que la seule beauté qui compte vraiment, c’est celle de l’intérieure, qui ne change pas avec le temps. Tant pis pour ceux qui ne comprennent pas qu’on puissent souffrir d’avoir des boutons au point de pas vouloir les montrer.

    • hazellbh

      Coucou Cathy 😉
      aaaaah quelqu’un d’autre qui a des soucis d’allergie, bonjour frangine de galère 😀
      c’est vrai que c’est difficile dans les écoles, et franchement, j’en veux toujours à cette prof. Un autre disait gentiment et avec beaucoup de délicatesse que j’avais une « peau capricieuse », je trouvais çà mignon, et c’est lui qui m’a appris à les camoufler. C’est pas évident dans les milieu « apparence en premier », mais justement je pense que toi comme moi çà nous a rendues plus fortes 🙂
      oui, les cicatrices çà devient compliqué de s’en défaire aussi, je n’ose pas tenter les lasers et autres (je me dis qu’avec le bol que j’ai, je vais y faire une allergie aussi…), mais j’essaye quand même la bi-oil, qui sans les effacer complètement (bon çà ne fait qu’un mois hein) a atténué déjà les creux qui s’étaient formés
      des bisous et merci pour ce message 😀

  • Cathy

    😉 Oui mine de rien, pas mal de maquilleuses sont devenues allergiques à tout et n’importe quoi après l’école… Clairement pour moi c’est manquer de professionnalisme que de refuser de maquiller quelqu’un qui a des boutons. Elle ne savait probablement pas faire… « peau capricieuse » c’est chou ! Effectivement, on est plus fortes grâce à ça, on sait que ça on maîtrise, et je pense qu’on voit la nature des gens à travers la couche de fond de teint, on ne les juge pas sur l’apparence.
    M

    • Cathy

      Oups c’est parti tout seul. Ma dermato m’a dit qu’avec ma peau fine, sensible et réactive, le laser serait de la boucherie. Je peux même pas faire un gommage… résultat, j’ai une routine simple, pshiit d’eau thermale, huile d’abricot, septéal si ça s’infecte et je ne lave pas tous les jours, ça va mieux mais si je change de crème, c’est le volcan à vif à nouveau pour des semaines !

      • hazellbh

        oui hein, mauvaise idée le laser!
        le seul gommage que je supporte, c’est une fois par mois huile d’olive et sucre ^^
        Septéal, halala les souvenirs haha 😀

    • hazellbh

      Du coup je me demande même si çà ne vient pas de la (maquillage/démaquillage douze fois par jour, les produits, l’air, la mauvaise hygiène de certaines étudiantes (j’en avais une qui se lavait pas les mains en sortant des toilettes…hum), l’exposition permanente à tout çà….)
      comme les coiffeuses qui développent des allergies aux produits pour teintures >.<

      • Cathy

        Lol, les souvenirs, moi aussi j’avais une camarade qui se lavait jamais les mains…
        Effectivement, le fait qu’on soit tout le temps dans un bain d’allergènes, bactéries, les mains irritées par le désinfectant et les lavages fréquents, ça favorise peut-être le passage de sales trucs dans l’organisme et ensuite l’organisme se défend avec de l’allergie ? Je sais qu’il y a pas mal de collègues qui se retrouvent aussi allergiques après l’école en tout cas, mais c’est tabou… Les écoles devrait former mieux à ce type de problèmes (et à l’hygiène, quand je vois des élèves qui sortent d’écoles et savent pas désinfecter leurs pinceaux… ), mais bon, usines, à fric, tout ça, chuis aigrie, je sais ! Puis des fois bonjour les produits quoi… genre la prosaid qui a été retirée du marché car jugée cancérigène miam ! Sans compter les ateliers FX pleins de plâtre sans la ventilation adaptée… j’étais la seule à mettre un masque, on se fichait de moi, mais je me dis que j’ai un peu moins de plâtre dans les poumons que les autres…

      • hazellbh

        oh la la oui ne m’en parle pas! Je crois bien que toutes les écoles ont le même souci finalement….
        j’avais proposé un cours « hygiène et entretien », on s’est foutu de moi, pourtant c’était pendant le module de dermatologie donc çà me paraissait pertinent.
        Haha moi çà m’a servi, le cours de « faux crânes en latex » m’a appris que j’y étais fortement allergique (ou alors çà l’a déclenché, va savoir…). Je ne savais même pas pour la Pros-Aid, ils utilisent quoi maintenant?
        tu as eu bien raison de mettre un masque, je me souviens des cours de croquis de nu au fusain, on se mouchait c’était genre juste noir, miam!
        enfin oui, en fait il faudrait faire comme pour les tatoueurs (malheureusement) et imposer des normes d’hygiène dans les écoles… (attention, je dis pas que toutes celles qu’on impose aux tatoueurs sont pertinentes, je dis juste qu’il faudrait peut être commencer par les écoles de MU et d’esthétique avant …)

      • Cathy

        Oui, on râle beaucoup parce que le métier n’est pas reconnu par l’Etat, mais peut-être que si on avait des normes et des modules similaires pour toutes les formations, tout le monde ferait un boulot de meilleure qualité ! Bien sûr que c’est pertinent hygiène et entretien, c’est vraiment dommage de ne pas être ouvert à ce point, je ne sais pas trop de quoi ils ont peur, ou alors ils font exprès de mal former les élèves pour qu’elles échouent après ? Des fois je me pose la question… Le latex, c’est assez terrible, surtout avec l’ammoniaque dedans, les deux étant méga allergisants, ça doit bien interagir pour augmenter les risques de réagir… Une fois j’ai une modèle à l’école qui a réagit, j’ai demandé au prof quoi faire, ben il a tenté de noyer le poisson genre c’est la faute de la modèle… Ils ont remplacé la prosaid par de la prosaid 2, mais je ne suis pas sûre qu’elle soit inoffensive non plus. Haha oui le fusain c’est pas top pour les poumons non plus ! Il m’est arrivé de voir des gens faire du bodypainting à l’acrylique direct sur le corps… pareil, c’est pas pour rien qu’il y a des normes pour les cosmétiques, parce que bon courage pour démaquiller après quoi !

      • hazellbh

        Je ne sais pas non plus, à croire qu’ils ont peur que l’on voie à quel point on se met des saloperies sur la figure.
        Je ne dirais rien sur l’acrylique, j’en ai souvent plein les mains et avec un peu d’aloé vera en nettoyant tout de suite je n’ai jamais eu le moindre souci. En revanche, en GN, on m’a « appris » que certains animateurs pour enfants mélangent gouache et mousse à raser pour faire « plus de peinture » quand ils font par exemple des elfes noirs…tu m’étonne que je grince des dents après…
        Haha j’ai eu aussi le modèle qui fait une réaction, j’ai eu droit à « elle avait qu’a pas s’exposer au soleil, met plus de produit pour camoufler ». J’ai refusé, je l’ai démaquillée et j’ai eu un zéro. M’en fous, j’ai eu le diplôme quand même; mais c’est assez tragique…
        Quand on parle de désinfecter un pinceau (j’ai lu ton article sur le nettoyage d’ailleurs), les gens ne comprennent pas qu’on ne peut juste pas simplement les nettoyer au savon…c’est hallucinant.

      • Cathy

        Intéressant le coup de la mousse à raser…. et le coup de « met plus de correcteur pour cacher », un jour j’ai fini par dire au prof que peut-être juste je m’étais trompé de teinte de correcteur et qu’il valait mieux peu de la bonne teinte qu’une tonne de la mauvaise, il a pas répondu… Pour la désinfection du matos, oui, des fois c’est à pleurer. Difficile de faire comprendre aux gens que quand on maquille les autres, la procédure n’est pas la même que quand on se maquille soi-même !

  • capucinelevy54

    Moi je trouve ta peau maintenant très belle, je comprends ayant souffert très fortement de l’acné .. J’ai maintenant beaucoup de cicatrice de crevasse partout que je peine à cacher .. Mais le changement de ta peau est super impressionnant !

  • espritcandide

    Hello 😉 comme je comprend ton mal être face à cette peau qui ne cesse ses caprices ,cela fait depuis l’âge de 16 ans que je me bas avec cette foutu acné ( acné inflamatoire kystique ) même le nom est moche : / et j’en ai 26!! Grrh désespérant bref tous sa pour te dire bravo par ce que tu n’as pas peur de te dévoiler et parler de ton ressenti .
    j’espère que tu trouvera une solution et que tu gardera toujours ta joie et optimisme . Contente d’avoir découvert ton blog

    • hazellbh

      Bonjour 🙂
      merci pour ton commentaire
      je compatis, j’ai quinze ans derrière moi de cette sal…eté (même si je n’ai pas de nom à mettre dessus çà reste moche haha)
      Je me dis aussi que j’en vois/entends tellement me dire « oh mais tu n’en as pas tant que çà  » (mais qui ne me voient que maquillée) ou « oh la al j’ai tellement de problèmes de peau moi aussi » que çà m’a donné le courage de le faire 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Élucubrations d'une jeune idiote

Le blog du positif engagé

Smells like rock

Ici on parle culture au sens large : cinéma, série télé, littérature, musique

We're all mad about books | Blog d'une dévoreuse de livres

Chroniques littéraires | Thrillers | Polars |Science-Fiction | Fantasy

BritBrit Chérie

Avant j'étais prétentieuse, aujourd'hui je suis parfaite !

De petits maux en petits mots

La vie passionnante d'un petit papillon.

Agothtale - DIY

Cosmetique, DIY, tricot, cuisine sans gluten et musique gothounette

louillemakeup

blog beauté maquillage sur les yeux!

MUparChloe

Sur toutes les lèvres...

Little Black Hood

- make up fairy -

The WordPress.com Blog

The latest news on WordPress.com and the WordPress community.

%d blogueurs aiment cette page :