Ces gens qui nous veulent du bien

Mais si, tu les connais, toi aussi, mon petit bouchon de champagne préféré.

Ces gens qui, sous couvert de t’aider à « te poser les bonnes questions », persuadés du bien fondé de leur façon de penser, critiquent sans cesse et trollent ta vie , souvent sans le faire exprès. Mais oui, t’en as un au moins dans ton entourage, « tellement sûr de lui qu’il doute de rien » comme dit la chanson. Et surtout, qui SAIT (évidemment) mieux que toi (c’est certain) ce qui est (ou pas) bon pour toi (et ta vie perso, pro, ta santé…)

"Non mais je dis çà, c'est pour toi hein..."

« Non mais je dis çà, c’est pour toi hein… »

J’en ai plusieurs dans mes connaissances, certains que je dois cotoyer, d’autres que j’aime bien quand même, çà dépend.

Des gens qui, au final, quand tu leur parle d’un truc (une envie, un projet, une décision récente ou non) ne savent que saborder ton enthousiasme. Je ne parle pas du gentil pote qui s’assure que tu vas pas te planter et qui t’encourage, hein, non non. je parle de Langue de Vipère, de Celle-Qui-Réussit-Tout (et du coup ne comprends pas que toi, parfois tu te plantes), du Papa (ou de la Maman hein) tout frais qui a teeeeeellement plus d’expérience que toi (et qui commence ou termine souvent son sermon par « si tu étais ma fille » ou « si mon fils me disait çà ».)

Je pense que tout avis est  bon à prendre.

Je pense aussi que, bien souvent, je cherche l’approbation d’une chose déjà décidée, plus qu’une opinion personnelle.

Je pense que tes amis devraient te soutenir, t’avertir éventuellement mais sans jouer les mamans poules.

Je pense que tout çà, c’est vachement plus facile à dire qu’à faire…

je vise personne...suivez mon regard...

je vise personne…suivez mon regard…

Petit florilège de mes combats quotidiens…

 

« Non mais aussi, faut se dire que t’as un look heu…çà rassure pas l’employeur, quoi. »

C’est vrai. J’ai un look. Ouah. Mais je devrais peut être m’habiller en tailleur et talons de douze pour aller bosser dans un atelier plein de silicone et au carrelage glissant, l’employeur serait encore plus content…j’ai la chance d’avoir un boulot ou je peux me permettre de me fringuer comme je veux, ou c’est même « limite » obligatoire d’être lookée. Je vais pas m’habiller en Caroline Ingalls juste pour tes beaux yeux…

 

« T’as pas encore assez de tatouages comme çà? Non mais c’est toi qui voit, c’est ton corps, mais c’est dommage. »

J’ai encore de la place. Et c’est mon corps. Mes tatouages. Tu les aime pas? C’est marrant, c’est pas pour toi que je les ai faits. (marche aussi avec le piercing et sa variante « au moins tu peux les enlever »…). Si j’en ai pas plus, c’est par manque de moyens. Mais tant que je ne me sens pas « finie », je continue…

 

« Non mais je serais toi, je le ferais pas. T’as déjà pas de bol à la base, pourquoi tenter le diable? »

Peut être justement pour conjurer le sort? Parce qu’il n’y a que ceux qui n’essayent pas qui ne se plantent pas? Parce que quoi que je fasse, je crois en moi…Ah, bah toi, le fais pas, non. Moi par contre, je teste, je tente, j’expérimente, j’ose. J’ai envie. Je ne veux pas avoir de regrets. Je préfère avoir des remords.

 

« Tu crois vraiment que c’est nécessaire, un rouge à lèvres aussi marqué? »

Nécessaire? Rien n’est nécessaire dans le make up. Par contre, je trouve çà joli. Et çà me va bien. Et je fais ce que je veux. Trois raisons suffisantes à mes yeux pour le rouge pompier, le colorblock ou le smocky black intense. J’évite certains éxcès qui ne me paraissent pas « beaux », mais en soi, si je trouve çà chouette sur moi, je le fais… Après, personne t’oblige à regarder ma bouche hein…

 

« Et toi, ton gamin, tu le fais quand? Tic, tac, tic tac, hahaha! »

C’est prévu. Mais quand j’aurais la stabilité, les moyens aussi. Je suis depuis huit mois seulement dans le même appart que mon Chevelu. On doit encore s’apprivoiser. On a besoin de temps, de se rassurer l’un l’autre. Pas la peine de faire un môme si dans un an on se dit qu’on se supporte plus. Et puis, je viens juste de finir de rembourser mon crédit étudiant (CHAMPAGNE!), je vais peut être profiter un peu de ma paye avant de me lancer la dedans?

 

« Si ma fille faisait le même travail que toi, j’aurais peur qu’elle se prostitue à force. »

Evidemment. Je sais que j’ai un travail pas commun, mais quand même. Et puis c’est vrai que non seulement je suis entourée de pervers, mais qu’en plus j’ai tellement aucune force de caractère et tellement d’envie de fric que je vais tomber la dedans (je ne dis pas que toutes les prostituées sont faibles. Je dis que dans MA situation ce serait de la faiblesse). Et puis, au fond, faut bien qu’ils me servent de temps en temps, mes bas résille.

 

« Je t’assure que t’es plus jolie sans rien, pas maquillée, pas coiffée, et en jogging. »

Je te crois sur parole. Vraiment. Mais MOI je trouve que j’ai des yeux de poisson mort si y’a pas de noir autour. Moi j’ai l’impression d’être obèse si on voit pas un peu mes courbes. Et je supporte déjà assez mal ma tignasse… si en plus je dois la laisser vivre sa vie…Alors je comprends et je respecte ce point de vue la, mais me demande pas de me trouver moi même jolie au naturel. Ca viendra peut être un jour, ou pas, en attendant, cours de philo: le to kalon diffère pour chacun de nous, et est intrinsèque à notre propre perception modelée par l’inné comme par l’acquis. (ce que toi aimer, moi pas forcément aimer et vice versa u_u)

 

« Est ce que tu as consulté un dermatologue? »

Bah non, tu vois bien que je laisse ma peau en friche en attendant que çà s’arrange tout seul. Et de temps en temps je m’arrache la peau avec un peu de jus de citron, juste pour voir ce que çà donne. Mais ma rebouteuse m’a dit de mettre de la moutarde dessus, parce que chaque bouton est un ennemi qui me veut du mal et que je dois symboliquement le manger pour lui montrer que je suis plus forte que lui… EVIDEMMENT je consulte un dermatologue…mais y’a des choses qui ne s’arrange pas en deux jours avec trois crèmes…

 

« Une allergie, çà? T’es sûre? On dirait pas hein… »

En fait, c’est le symbole caché d’une société secrète à laquelle j’appartiens, qui a pour but ultime de dominer le monde à base de jambon et de vache qui rit. Mais chut, si je t’en dis plus, je vais devoir te tuer. Marche aussi pour les « t’es sûre que c’est une bronchite ». De gens qui ne sont pas médecins, évidemment.

 

« Tu manges du chocolat? Non parce que moi c’est çà qui me donnais des boutons. »

C’est gentil de me donner une piste, mais je t’assure que mon dermato est compétent. Vraiment. Et non, ce n’est pas le chocolat. Oui, je suis sûre. Bah toi…on est pas faits pareils, certainement?

 

« Si tu manges çà, tu vas grossir et tu vas te plaindre. Et puis c’est pas bon pour l’estomac. Mais tu fais comme tu veux. »

Citation de troll: Mange ce que tu veux, quand tu veux, dans les quantités que tu veux. Et si quelqu’un trouve quelque chose à y redire…mange le aussi.

 

 

« T’es sûre que tu t’en occupe, hein? »

Bah non, je t’ai confirmé douze fois et demi que je me chargeais du rendez vous/coup de téléphone/courrier chiant dont tu voulais/pouvais pas t’occuper, c’est exprès pour ne pas le faire et m’en décharger sur toi… Quand je dis que je fais, je fais, sinon je dis pas. Et si j’y arrive pas, je demande de l’aide. Directement. Toute seule. Sans besoin que tu me demande pour la centième fois si je suis sûre d’y arriver.

 

« Sinon, tiens, l’adresse de mon psy. »

J’en vois déjà deux.Merci. Et quand j’ai besoin de quelque chose, je le demande (cf point précédent). Si tu considères que j’ai besoin de l’adresse de ton psy, de ton esthéticienne ou de ton avocat, dis le moi directement, au lieu de faire des sous entendus. Et ne me fais pas croire que c’est moi qui te l’ai demandé si c’est pas vrai, j’ai trop bonne mémoire pour jouer à çà.

 

« Tu teste pendant une semaine, moi çà a changé ma vie! »

C’est bien. Vraiment. Je suis contente pour toi. Mais si je me lance pas dans le jeûne, l’arrêt de la cigarette grâce au feng shui, le sexe tantrique en réunion, c’est que çà me tente pas. Vraiment. C’est cool que tu me parles de tes nouvelles expériences, mais si je teste pas, c’est mon problème. Parce que j’ai pas envie.

 

« Tu trouves pas que c’est vulgaire? Non mais quelque part, çà te ressemble, hein, mais moi je pourrais pas, les talons ET la jupe. »

Une fille dont je suis les activités sur facebook  aposté un jour une photo d’elle, nue, cachée par un panneau sur lequel était inscrit ceci: « je ne vais pas changer ma façon de m’habiller parce que certains d’entre vous sont des animaux incapables de réfréner leurs pulsions. » Merci, bonsoir.

 

« Et choisir un vrai métier, çà te tente pas? »

Bah non, tu penses bien que mon CDI, mes activités annexes et les occasions, çà me suffit pas. Vivre de mon métier de maquilleuse et styliste, mouarf, mais quelle idée saugrenue n’est ce pas… C’est pas comme si çà faisait dix ans que j’évolue dedans, pas comme si j’aimais toujours çà…

 

Et toi, petit lapin des bois? Des expériences du genre? Lâche toi, fais toi plaisir, c’est le moment de balancer 😉

 

m'en fous, je ferme les yeux et les oreilles, je te vois plus, je t'entends plus...

m’en fous, je ferme les yeux et les oreilles, je te vois plus, je t’entends plus…

En attendant, que la Fée du Maquillage soit avec toi!

Publicités

4 responses to “Ces gens qui nous veulent du bien

  • Yamaneko

    Moi c’était plutôt avant ma perte de poids: on m’a conseillée tellement de choses je savais même plus quoi choisir! On m’a conseillé des régimes, des sites, etc mais comme je suis une tête brulée j’ai pas suivi les « modes »: une bonne nutritionniste et du sport et je les ai tous dépassés! 🙂

    Je ne sais pas pour toi, mais perso la plupart des conseils viennent d’hommes. Souvent en entrainement de boxe, certains viennent me donner des conseils et me dire « ha bah là tu l’a bien fait le mouvement »…mais honnetement, certains devraient se regarder avant de donner des conseils! Je ne dis pas que ça pour ceux qui se croit mieux que moi parce qu’ils ont des tonnes de muscles (messieurs, je vous ai tous ridiculisés, alors arrêtez), mais pour tous ceux qui se permettent de donner des conseils qu’ils ne suivent même pas.

    Je n’ai rien contre avoir des conseils et des avis, je préfère souvent qu’on me dise les choses comme elles sont, si ça plait pas comme si ils pensent que je devrais pas: à moi de faire mon choix après. Mais des conseils de personnes qui n’arrivent même pas à en entendre d’autres ou qui n’arrivent même pas à suivre leurs propres préceptes, non merci.

    Donc très bon article! 🙂

    • hazellbh

      C’est vrai que c’est souvent masculin…ou des filles masculines ^^
      mais les gens devraient apprendre à balayer devant leur porte comme on dit, et ceux qui m’inssupportent sont exactement ceux que tu décris, fais ci ou fais çà mais eux même ne le font pas…

  • Cari

    je m’excuse platement, mais j’ai ri à certaines de tes réponses.
    Moi on m’emmerde avec mon style vestimentaire  » mais si j’enlève mes plateforme pour dormir et non je ne vais pas bosser comme ça » et mes cheveux: « tu va encore te faire jeter dehors avec tes pointes bleues »(meuh non patronne très cool inside)
    sinon on me pose la même question pour les mômes « j’ai pas de CDI »
    on me demande aussi quand je vais grandir… (ca fait au moins 5 ans que je plus pris un seul cm les gars…ah non pour la maturité heu, jamais?)

    Les gens comme ça t’en croise à la pelle et moi il me fatigue. Merci pour ton avis mais rien ne m’oblige à le suivre. Sauf que t’en as qui insiste comme des fou pour que tu suive le conseil car, forcément il sont mieux que tout les autres. (Oui, papa, je te vise là!) Ce sont aussi les mêmes qui sont heureux de ton travail mais on a essayer par tout les moyen de te décourager (je vise exactement la même personne)

    Bref, si j’évite les gens, c’est pas pour rien.

    La must étant: « Avec ton style tu ne peux pas avoir de job, pas de situation stable, pas de mec… » Ça ne vient même pas à l’esprit de ses mêmes personnes que tu t’habille plus soft pour bosser et que tu as donc un vrai job et même un mec… (dans mon cas c’est même un mari) qui apprécie ton style sans le partager…

    Si les gens s’occupaient un peu plus de leur fesses et moins de celle des autres…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Élucubrations d'une jeune idiote

Le blog du positif engagé

Smells like rock

Ici on parle culture au sens large : cinéma, série télé, littérature, musique

We're all mad about books | Blog littéraire

Mon avis sur les dernières nouveautés, les meilleurs thrillers, polars et romans de science-fiction

BritBrit Chérie

Avant j'étais prétentieuse, aujourd'hui je suis parfaite !

Une apprentie végane en Bretagne

La vie passionnante d'un petit papillon écolo

Agothtale - DIY

Une petite goth polyallergique qui crée avec des fils, du papier et des pinceaux

louillemakeup

blog beauté maquillage sur les yeux!

MUparChloe

Sur toutes les lèvres...

Little Black Hood

- make up fairy -

The WordPress.com Blog

The latest news on WordPress.com and the WordPress community.

%d blogueurs aiment cette page :